Un wiki pour ma campagne

Je voulais vous parler de ma campagne en cours dans l’univers des Elder Scrolls.

Nous jouons en virtuel avec le logiciel Fantasy grounds et le système Pathfinder. Un mélange détonnant où nous explorons Bordeciel dans l’histoire alternative de TES V – Skyrim.
Nous nous sommes rencontrés grâce à l’excellent forum JDR Virtuel dont je ne louerais jamais assez la qualité.

D’ailleurs à ce sujet notre meneur de jeu Mnem a pondu une superbe vidéo de présentation.

Devant la richesse de cet univers alternatif, j’ai cherché pendant longtemps une manière de :

  • Relever les informations cruciales à la compréhension de l’histoire
  • Permettre à tous les joueurs d’en ajouter et de compléter
  • Permettre un accès simple vers les informations utiles en cours de partie.

J’ai cherché vers Obsidian Portal, Scarabd, Epicwords, Realmworks, tous dédiés au JDR…
Mais la solution retenue, par sa gratuité et sa flexibilité, est… Dokuwiki !

C’est un wiki très facile en mettre en place, qui répond à tout mes critères et plus encore.

Il suffit tout bêtement de transférer le dossier par FTP sur son serveur… J’ai installé tout un tas de plugins mais il y a une interface dédiée toute simple…

Comment dire, une petite heure et demi pour mettre en place et rendre ça tout beau, mais après c’est un plaisir à alimenter.

Aujourd’hui la campagne en est à ces débuts, mais avec le temps les PNJ rencontrés et les différents plots vont rendre le tout compliqué à mémoriser pour un cerveau de rôliste, grâce à ce wiki nous avons l’esprit serein.

Je vous joint le lien de ce wiki, et n’hésitez pas à me contacter pour des conseils pour déployer cette plateforme.

Mon wiki de campagne Skyrim

 

Imprimer les cartes d’armes pour Deadlands

J’ai enfin reçu ma version imprimée de mes cartes d’armes pour Deadlands.
J’ai ajouté quelques armes du catalogue Smith & Robards.

Comment dire… Elles sont superbes.

J’ai choisit comme imprimeur Make Playing Card. Et j’en ai eu pour 17.60 $ pour les 72 cartes plus 8$ de livraison (j’ai commandé un autre jeu de carte). Pas donné ! Mais franchement les voir dans ce format après toutes ces heures passées à travailler dessus fait chaud au cœur.

Le format est 63x88mm, les marges sont déjà calibrées donc ils vous suffit d’uploader les images.

Donc voilà le fameux lien avec les cartes Print-ready.

Télécharger

Je vous offre ces cartes de bon cœur, mais tout don sera largement apprécié donc n’hésitez pas à faire un petit geste (c’est à gauche), merci !

Musique, Maestro !

Les fiches posées sur la table, le paquet de chips a moitié vide, nous entamons la partie du dimanche après-midi. Les joueurs discutent de leur semaine, des dernières sorties jeux vidéos tout en faisant tomber des cacahouètes sur le tapis du salon… Il est 15h, la partie commence à 14h. Je ne sais pas trop comment débuter la partie. J’essaye de m’éclaircir la voix, je tousse un bon coup, mais rien n’y fait… Dernier recours… Je prend mon enceinte nomade, pousse le volume en limite de saturation et choisit avec attention la piste qui deviendra le nouveau « gong » de cette campagne.

 

 

Pourquoi de la musique dans le JDR ? N’importe quel cinéaste vous le dira, la musique est vecteur d’émotion, mais voilà, elle occupe l’espace sonore. Lorsque l’on regarde un film où les dialogues ont de l’importance la musique est très discrète et utilisée avec parcimonie. Quand utiliser la musique, quel morceau choisir pour sa bande son ?

Je vais distinguer 3 utilisations du fond sonore :

  • Les effets spéciaux
  • L’ambiance
  • La bande son

Lorsque l’on pense aux effets spéciaux je vois tout de suite les cris et grognements de monstres et autres créatures. Mais aussi les bruits de bataille, les puissants sortilèges, les chants religieux (oh des fanatiques qui invoquent un démon).
Pour les effets spéciaux, il y a tellement de sites sur lesquels télécharger des sons que je ne prétends pas en faire la liste. Je peux vous orienter vers ce site qui en référence quelques uns.

55 Great Websides To Download Free Sound Effects

Ou si vous préférez tout avoir sur votre PC, il existe un pack gratuit destiné aux créateurs de jeux vidéos, je vous donne le lien direct du torrent de téléchargement Soniss GameAudioGDC ce pack contient notamment un nombre conséquent de cris de monstres et animaux !
J’ai aussi un pack de son de la BBC mais je ne sais absolument pas où j’ai bien pu le récupérer (Google-fu ?).
J’ai choisis de tout mettre sur mon PC et mon téléphone, comme ça je peut préparer mes bandes sons d’où je veux, et c’est beaucoup plus simple.

Pour l’ambiance j’utilise principalement des nappes de fond, ont peut les récupérer sur les même sites que ceux précédemment cités. J’en ai aussi quelques unes provenant de la démo Syrinscape. J’ai aussi pas mal de choses provenant du pack de la BBC, dont des ambiances urbaines d’à peu près toutes les villes du monde.

Je considère l’utilisation de musique comme optionnelle et limitée à ces moments épiques ou de tension où le meneur peut se permettre de se taire en laissant la mayonnaise monter.
Pourquoi cela ? Parce que mettre de la musique à très faible volume ne sert à rien, et que la mettre trop fort empêche de communiquer, on fait du JDR non ? La clarté de la communication est essentielle.
Seule exception, il est possible de préparer un monologue en accord avec une piste particulière. Un prologue, un épilogue ?

J’utilise beaucoup de musique classique ces derniers temps. Shostakovitch, Hanz Zimmer, Rachmaninov, Schoenberg…
Mais il faudra choisir les pistes avec attention, essayez de choisir LA piste qui convient à votre séance.
Une seule suffit ! Pour le reste mettez simplement une petite piste de fond sonore.

Oui, pour ceux qui jouent en virtuel sur ROLL20, un système est intégré, mais essayez donc de trouvez des effets spéciaux… Pas de mixage possible, donc dur !

Des ressources.

Battlebards des sons créés pour le JDR, le tout hébergé sur Soundcloud et donc écoute gratuite…
Softrope, simplement la meilleure application gratuite permettant de gérer ses musiques et ses effets spéciaux, elle ne contient aucun son donc il faut l’alimenter.
Voice Meeter, pour ceux qui jouent en table virtuelle et qui ont besoin d’utiliser leur micro et de diffuser de la musique en maintenant.
Custom Soundboard, pour ceux qui jouent à la maison, parfait pour gérer les musiques et les effets sans se prendre la tête avec des playlist, j’ai toutes mes librairies de son sur mon téléphone.
Syrinscape, sans doute très bien, mais pour pouvoir utiliser ses propres sons c’est trop cher…

N’hésitez pas à me faire part de vos techniques !

Rendre une carte interactive et zoomable

Si vous avez une énorme carte pour votre univers de jeu, et que vous n’avez pas envie d’imprimer 150 feuilles de papier, il est parfois plus simple de passer par le support informatique.
Mais voilà, un PDF a ses limites lui aussi.
Google Maps y a pensé avant nous, mais je vous propose non pas un tutoriel mais quelques guidelines pour vous orienter.

Je vous joint un exemple de carte que j’ai pu assembler dans l’univers de Skyrim. Carte interactive de Bordeciel

Nous allons utiliser leaflet.js, c’est un programme assez simple qui permet de se la jouer cartographe avec les moyens du bord.


La première étape, c’est de découper votre carte en petits carrés. En fait le système de zoom de la carte interactive va afficher les carrés correspondant à la taille de la fenêtre et dont la résolution est adaptée au zoom sélectionné.
Pour cela la méthode que je préfère c’est TilesGenerator, téléchargeable ci-dessous.

 

Tiles Generator

 

Préparez votre carte au format .png ou .jpg. Attention, elle doit être de taille carré (ajoutez des zones noires sur GIMP si nécessaire).

Selon la résolution de la carte vous allez devoir réfléchir à un zoom maximal. Pour ma carte de Bordeciel j’ai un zoom de 7 ce qui est énorme, vous irez probablement vers un zoom de 3 ou 4.

Maintenant ouvrez votre invité de commande (cmd) et allez dans le répertoire de Tiles generator, puis vous tapez

TilesGenerator.exe [zoom_maximal] [chemin_du_fichier_de_carte]

 

ça va tourner pendant un moment puis vous aurez un gros dossier output avec plein de petits carrés.

Maintenant vous allez devoir télécharger leaflet.js.

 

Leaflet.js

 

Vous allez uploader vos dossiers output et le dossier leaflet sur votre serveur. Si vous êtes chez Free vous disposez d’un serveur gratuit avec un accès FTP. Sinon il y a des alternatives mais la bande passante (donc la vitesse de chargement) est assez faible.
De mon côté j’ai un serveur Free et un serveur que je loue pour mon site (5€/mois).

Puis vous allez créer un fichier txt, recopier le texte suivant, le renommer en index.html, puis le mettre dans votre serveur à côté de vos dossiers output et leaflet.

 

<!DOCTYPE html>
<html style="height:100%;margin:0;">
<head>
<title>
 <!--Remplacez cette ligne par le titre de votre carte-->
</title>
<link rel="stylesheet" href="leaflet/leaflet.css">
<script src="leaflet/leaflet.js"></script>
</head>
<body style="height:100%;margin:0;">
<div id="mapid" style="width: 100%; height: 100%; background: #000000; margin: 0;"></div>
<script type="text/javascript">
//Variables
var mapSW = [0,48140], <!--Inserez à la place de 48140 la hauteur de votre image en pixels-->
  mapNE = [61440,0]; <!--Inserez à la place de 61440 la largeur de votre image en pixels-->
var map = L.map("mapid",{
  crs: L.CRS.Simple
  }).setView([0,0],1);
//Référencer les tuiles de la carte
L.tileLayer("output/tile_{z}_{x}_{y}.png",{
  minZoom: 0,
  maxZoom: 7, <!--Inserez votre zoom maximal-->
  noWrap:true
  }).addTo(map);
//Définir les limites de la carte
map.setMaxBounds(new L.LatLngBounds(
  map.unproject(mapSW,map.getMaxZoom()),
  map.unproject(mapNE,map.getMaxZoom()),
));
//Définir des icônes
var custom_icon= L.icon({iconUrl:'icons/Whiterun.png'}); <!--Vous pouvez déclarer des icones personnalises, sinon supprimez cette ligne-->
// Définir des marqueurs
var text="Ceci est le texte affiché lors du clic sur le marqueur"; <!--Le texte a afficher lors du click sur le marqueur-->
custom_marker=setMarker([32288,26632],custom_icon,"marqueur",text); <!--Le nom du marqueur-->

// Définir un marqueur de référence
var refmarker=L.marker(map.unproject([10000,10000],map.getMaxZoom()),{
  draggable: true,
}).addTo(map);
refmarker.bindPopup('');
refmarker.on('dragend',function(e){
  refmarker.getPopup().setContent(map.project(refmarker.getLatLng(),map.getMaxZoom()).toString());
  });
// Ce marqueur pourra être déplacé pour connaître les coordonnées en pixel d'un point de votre carte
// Fonction
function setMarker(coord,icon,text){
var marker=L.marker(map.unproject(coord,map.getMaxZoom()),{
  draggable: false,
  icon: icon,
}).addTo(map);
marker.bindPopup(text);
}
</script>
</body>
</html>

 

Vous trouverez des informations complémentaires sur le tuto (en anglais) Tutorial Leaflet.js

Amusez vous bien !
Dites moi si vous rencontrez un problème.

 

Tentatives d’art

J’aime bien prendre des risques, je vous partage donc quelques tokens en vue du dessus pour Deadlands Reloaded, vu que ce n’est pas si facile que ça à trouver.

 

 

Attention, ça va piquer les yeux, j’espère que vous ne zoomez pas trop sur les battlemaps !

Comme quoi avec un peu d’obstination on peut décider de prendre le temps et de « faire 10 ».

Télécharger

Une aventure d’introduction pour Dungeon World

J’ai été initié, comme beaucoup, à Dungeon world avec le scénario « Le puits aux esclaves ».

J’ai décidé de créer mon propre scénario avec un cheminement similaire « La jungle des homme crapauds ». Je l’ai fait jouer il y a maintenant un mois et les joueurs ont bien apprécié le rendu « gore » de ces hommes crapauds anthropophages mais gourmets.

 

 

Encore une fois, n’hésitez pas à partager votre expérience lorsque vous ferez jouer ce scénario totalement beginner-friendly.

Il peut aussi être joué avec Funnel World…

Le livret de personnage du garde-manger n’existe pas pour le moment mais vous pouvez utiliser celui du puits aux esclaves.

Télécharger

Un front pour Funnel World en Barovie

Je vous partage un front pour Funnel World que j’ai joué hier soir et qui fut un franc succès.

 

 

 

J’ai compté 2 morts et un infecté par la lycanthropie sur 5 personnages, mais surtout des joueurs satisfait de leur aventure dans les montagnes de Balinok.

Un petit bout d’enquête, une nuit en forêt à chasser le loup-garou, et un village propice à brûler le premier étranger à se présenter. Tons of fun !

N’hésitez pas à me partager vos expériences et vos avis sur ce front.

 

Télécharger

 

Des cartes d’armes pour Deadlands Reloaded

J’ai il y a certain temps créé des cartes d’armes pour Deadlands reloaded, autrement appelé le Cartalogue.
Ces cartes contiennent toutes les caractéristiques des armes avec des images, l’année de son arrivée sur le marché américain…

 

 

A utiliser sans modération autour de votre table !

 

Télécharger

Quelques battlemaps

J’ai créé quelques cartes pour des escarmouches dans l’univers de Rippers un setting Savage Worlds, utilisées dans le scénario « Laughter of the dead ».

J’espère qu’elles vous seront utiles.

Télécharger

 

1000 prétirés pour Funnel World

Je suis toujours aussi fan de Funnel World, un Hack de Dungeon World pour jouer des héros de niveau 0 ou « Villageois ».

Je lance ce lundi quelques sessions de Funnel World dans l’univers de Ravenloft, et j’ai hâte !

Pour l’occasion j’avais besoin d’accélérer la création de personnage qui peut être un peu longue parfois (beaucoup de tables aléatoires).

 

 

Je vous partage ma solution : un pack de 1000 villageois numérotés créés aléatoirement, pour faire des personnages en un lancer de D1000 !

Télécharger